• QI et TSLO ? Quelques éléments de réponse...

     

    C'est une question récurrente sur les groupes et en formation, qui se décline comme ça :

     

    Comment interpréter un QI ?

    Le psy dit qu'il est déficient…

    Il n'y a pas d'écart entre verbal et non verbal, peut-on poser un diagnostic de TSLO ?

     

    Alors tout d'abord, quelques ressources du web pour comprendre le WISC :

     

    - Sur mon blog, mes notes lors d'une conférence donnée par une neurospy, Stéphanie Ianuzzi, qui a été ma collègue au centre de références des troubles des apprentissages : .

    - Pour compléter mes notes, un PPT de la même neuropsy.

    - Des infos vulgarisées mais sans erreur (à part peut-être des raccourcis pour les pathologies) : .

    - Et enfin, un peu plus technique, un article de Grégoire paru dans le journal des psychologues : ici.

     

    Une ressource sur le Web pour comprendre le lien avec les troubles des apprentissages : sur le site d'Alain Pouhet.

     

    Et maintenant, deux références biblio, faciles à lire :

    - Neuropsychologie de l'enfant de F. Lussier et J. Flessas, 2009, Dunod. Ma fiche de lecture ici.

    - Conduite du bilan neuropsychologique de M. Mazeau, 2011, Masson.

     

    Pourquoi l'écart Verbal/Perceptif, au profit du perceptif, est-il donné comme indispensable au diagnostic ?

     

    C'était un critère proposé en 1981 par Stark et Tallal pour être sûr que le trouble était spécifique. Pour résumer, Trouble du langage = trouble des aspects verbaux du QI, pas d'atteinte du non verbal, donc spécifique.

     

    Cela aurait pu être une bonne idée si :

     

    1. les enfants TSLO n'avaient pas souvent des atteintes non verbales, cf. revue de littérature de Albaret et Castelnau, Place des troubles de la motricité dans les troubles spécifiques du langage oral. Développements 2009 ; 1 : 5-13. C'est . La carte mentale de Ju Cat ici.
    2.  le WISC, quel que soit sa date d'édition, n'était une bonne mesure de langage. On mesure la compréhension, l'évocation lexicale mais pas la phonologie par exemple, ni la syntaxe. Ainsi, des enfants très informatifs et suffisamment intelligibles sans trouble majeur de la compréhension peuvent-ils réussir les sub tests du coefficient de compréhension verbale.
    3.  le WISC n'avait pas changé. Dans la version 4, un sub-test faisant appel au langage se trouve dans la partie coefficient perceptif. Alors, certes, il n'y a pas de consigne complexe à comprendre mais dire ce qui est proche entre plusieurs images fait appel à la catégorisation et donc à un raisonnement verbal, complexe pour certains enfants et aussi à l'évocation, qui peut être problématique.
    4. un article d'ANAE ne le disait pas clairement ici, dans une revue de dossiers.

     

    En bref, si tu es orthophoniste,

    - demande à avoir les résultats du WISC en détails,

    - rappelle-toi que la note de 8 à un sub-test, ce n'est même pas à -1 E.T.

    - fais une formation avec L. Lesecq si tu le peux et si tu le veux (c'est la seule que je connais à ce jour sur orthophonie et psychométrie)

    - ou alors bouquine, bouquine,

    - et pose-toi les questions que je viens de t'évoquer.

     

    PS dans les commentaires, ne me demandez pas de vous interpréter les résultats d'un WISC que vous me donneriez. Je supprimerai tout commentaire dans ce sens ;)

     

    C'est la première fois que vous venez sur le blog ? Un document pour vous aider à voir ce que vous pouvez y trouver dans ce billet.

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Dimanche 14 mai

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Structure

    c/o Editions Passe-Temps, de Paméla Filiatrault-Veilleux

    On m'a demandé mon avis et comment utiliser Structure sur ma page FB. Alors, voilà !

     

    Structure

     

    Structure n'est pas un jeu à proprement parler.

    Il s'agit d'un matériel d'images et d'enrobage ludique.

     

    Les images sont classées selon leur  structure syllabique et phonémique, avec un système assez intéressant. Il s'agit d'images dont l'âge d'acquisition semble inférieur à 6 ans. Globalement, les illustrations sont jolies. Le seul bémol, c'est les quelques mots utilisés préférentiellement par les québécois.

     

    Structure

     

    Les enrobages ludiques sont variés, autour du thème du robot et permettent de travailler

    - la conscience syllabique : travail sur le nombre de syllabes essentiellement. Il s'agit de retrouver les images qui ont le même nombre de syllabes que la cible.

    - la bonne production des mots.

     

    Si l'enfant ne peut pas comparer deux mots pour voir s'ils ont le même nombre d'images, on peut utiliser un support visuel pour le nombre de syllabes : le nombre de syllabes soit sous forme arabe, soit sous forme symbolique. Je vous propose un petit fichier avec ces 2 symbolisations.

     

    C'est donc un matériel ouvert : on peut rajouter des images, celles qui nous manquent, qui ne sont pas dans ce matériel et utiliser le même enrobage ludique.

     

    J'ai rajouté une planche de robots fabriquée grâce à langage.com. Ainsi, lorsque l'enfant a bien réussi sa planche, je lui donne un petit robot. Je photocopie aussi les mots correctement dits qu'on ajoute dans son support de rééducation (cahier, porte-vues).

     

    Je trouve les explications des planches un peu complexes. J'en ai donc refaits, qui sont plus rapides pour s'y retrouver plus vite. C'est dans ce fichier.

     C'est la première fois que vous venez sur le blog ? Un document pour vous aider à voir ce que vous pouvez y trouver dans ce billet.

    Pin It

    2 commentaires
  • Dimanche 30 avril

    Pin It

    votre commentaire
  • J'avais fait voter sur ma page FB. Et vous avez choisi la ligne de base des groupes consonantiques avec /l/.

    Ligne de base groupes consonantiques avec /l/

    Voici donc les différents fichiers : images (planche toujours réalisée avec PictoSelector), feuille de cotation et feuille d'analyse.

    Faites passer et revenez m'en parler !

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires