• Pourquoi j'aime écrire (et lire) des comptes-rendus

    Le compte-rendu de bilan orthophonique est une obligation de notre profession. Tous les orthophonistes le savent et nombreux sont ceux qui râlent après leurs soirées passées à écrire ces satanées feuilles finalement peu lues par d'autres personnes que leurs auteurs.

     

    Il m'arrive de râler aussi, de ne pas avoir envie d'en rédiger. J'ai beau être salariée, il faut aussi que je fasse des comptes-rendus, et pas toujours sur mon temps de travail … Mais… en vrai, j'aime écrire les comptes-rendus. Pourquoi ?

     

    Parce que j'aime bien ce moment où je réfléchis à nouveau sur les résultats de ce bilan. J'aime me poser des questions qui n'ont pas forcément émergé au moment où j'ai analysé rapidement les résultats (pour la restitution aux parents, pour savoir ce que je vais faire en rééducation). Coucher tous les mots sur papier permet de prendre du recul, et aux questions supplémentaires, s'ajoutent parfois des réponses, des compléments, des explications. Ce n'est que lorsque le compte-rendu est tapé, relu plusieurs fois (oui, je relis plusieurs fois à distance), que je me dis que la rééducation sera bien menée. Il est donc source de réflexions, de perfectionnement.

    Et donc de formation continue… Et encore plus quand il s'agit de lire les compte-rendu des consœurs. Parce que non seulement j'aime les écrire, mais j'aime aussi les lire. Ceux des collègues m'ont, quand j'ai commencé, beaucoup appris et ils continuent de m'apprendre des choses. Je perfectionne mon propre vocabulaire, mes analyses, ma rédaction. Je réutilise ce que j'ai lu ailleurs, j'envisage des manières de faire différentes.

     

    Pourquoi j'aime écrire (et lire) des comptes-rendus

     

    Alors oui, les comptes-rendus, c'est pénible mais quand ils sont finis, ils sont source de satisfaction parce qu'en plus de la satisfaction du travail terminé, ils nous ont apporté une profonde réflexion que nous n'aurions pas eu sans eux.

     

    Et vous ? Y trouvez-vous quelque chose d'intéressant dans ces satanés compte-rendu ?

    « Dimanche 12 avrilDimanche 3 mai »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Avril 2015 à 11:13

    Pareil!

    Je crois que le moment où je me sens à 100% bien dans ce métier, c'est au moment de la rédaction. Pas forcément le passage à l'écrit mais toute la réflexion que ça amène.Voir l'intérêt de la théorie. Avoir parfois la chance de voir un patient qui "colle" admirablement aux modèles théoriques (récemment j'ai eu le cas pour un bilan des compétences numériques).

    Alors je ne dis pas que je ne ferais que ça non plus! ^^
    Mais je pense que c'est de là que l'on démarre tout notre travail.

    Puis les remises de conclusion avec les parents... le pied! Le lieu où je travaille fait que je rencontre des parents extrêmement curieux et qui veulent (pour 80%) toujours tout comprendre. Ils ont des questions et des réflexions étonnantes.

    Par contre, je doute très souvent de mes rapports et du coup j'assomme les cop'lègues avec des "tu crois que ça va?", "tu conclurais pareil?", "je suis claire?" etc.

    Je râle continuellement en disant "j'en ai encore 4 ce week-end au secouuuurs".
    (Je fais un bilan d'évolution toutes les 25 séances en général... ça prend un temps de dingue)

    Lire ceux des autres c'est super. Ça a été le cas ce matin d'ailleurs et je vais pouvoir apprendre 2 nouveaux mots! biggrin
    D'ailleurs au passage... merci pour ton bilan disponible sur ton blog! J'ai été le consulter de nombreuses fois.

    2
    Mercredi 15 Avril 2015 à 12:07

    Merci Ju Cat pour ton commentaire. Ah ouais, un bilan d'évolution toutes les 25 séances, c'est waouh ! Moi, un bilan par an et un compte-rendu de rééduc par an pour la synthèse.

    3
    Mercredi 15 Avril 2015 à 14:37

    Je fais ça car ici je ne suis pas remboursée pour 70% de mes patients... Ca nous permet de faire le point "objectivement" ensemble.
    Finalement, je pense que j'y gagne à procéder de cette façon mais ça veut dire que la rédaction de rapports est très fréquente!
    Bien sûr je ne me tiens pas à ce rythme quand on est à du deux fois/semaine. wink2

    4
    Emilie C
    Jeudi 16 Avril 2015 à 08:17

    Bonjour, 

    Pour ma part, la rédaction du compte rendu me permet également de bien analyser les performances et le profil du patient. Je travaille régulièrement à l'améliorer (en ce moment, je mets les résultats en annexe pour une lecture plus fluide et synthétique de l'analyse clinique)

    Si j'adopte une vision plus large, je perçois aussi le compte-rendu comme "le miroir de notre profession" (je ne sais pas comment le formuler) : pertinence de l'analyse, démarche hypthético déductive, analyse dynamique du patient, points forts qui seront des points d'appui... Le compte-rendu éclaire aussi sur notre champ de compétences, quand ils sont lus par les médecins, psys, etc... Et pour en lire souvent,  les comptes rendus des orthophonistes sont souvent de très bonne qualité. 

    Je râle souvent, je procrastine. On ne peut pas passer ses WE sur des CR ! Là, où le bât blesse, en libéral, c'est le rapport temps / rémunération : au moins 1H30-2H passés avec les parents + le patient, et 1H30 minimum de compte - rendu pour 60 ou 75 euros.... Cela ne m'empêche pas de continuer à proposer des bilans approfondis et à les rédiger, mais parfois, je me demande comment gagner en efficacité.... ! Déjà, un bon point, certaines batteries récentes nous permettent un étalonnage facile, rapide, voire direct. 

    Bref, il ne faut pas lâcher prise sur ces comptes-rendus mais tenter d'en améliorer la lisibilité et de gagner en efficacité pour moins râler ;-)

    Belle journée ensoleillée à vous, et bonne rédaction !

    Emilie 

    5
    Jeudi 16 Avril 2015 à 09:00

    Merci Émilie. Oui, c'est vrai, nos comptes-rendus montrent aussi que nous avons une vraie compétence, en tant qu'orthophonistes quand ils sont lus par d'autres professionnels. Je suis ausi d'accord sur le fait que le bilan n'est pas assez rémunéré, c'est clair et qu'il faut que cela change, comme il faut qu'en salariat, le salaire change aussi. Être payé guère plus que le SMIC avec ces compétences que nous avons n'est pas satisfaisant. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    CaroHeim
    Vendredi 17 Avril 2015 à 23:00

    Comme Ju, le compte rendu est un moment où je me sens pleinement orthophoniste, où mon cerveau est stimulé, où je me sens BIEN !

    J'adore cette démarche hypothético-déductive, cette impression de gratter dans le cerveau des enfants... et puis je trouve qu'on peut avoir une première impression, mais que malgré tout le bilan nous rend une certaine objectivité.

    Pour le fait de gagner en efficacité... je pense qu'on peut difficilement faire moins si on veut le faire bien... il faut parier sur le long terme. Un bilan béton, ça permet d'être plus ou moins carré dans la PEC et de savoir où on va.

    Après, y'a aussi la réalité de la vie, les enfants, le rythme du taff qui font que c'est parfois galère... 

    7
    Dimanche 19 Avril 2015 à 10:05

    C'est rigolo, Caro, à une collègue qui me posait une question sur des résultats obtenus à un enfant à un test, j'ai dit la même chose : "c'est quand je réfléchis sur ce genre de questions, que je me rappelle pourquoi j'aime être orthophoniste" et tu as raison, en pleine rédaction de bilan, c'est ce qu'on fait !

    8
    ALS
    Mercredi 3 Juin 2015 à 08:28

    C'est avec curiosité mais aussi stupéfaction que je lis que l'on peut s'éclater en rédigeant des comptes rendus, et en plus le week end!


    Moi, je me sens orthophoniste pendant la séance, quand mon patient me renvoie que mon travail l'aide à progresser mais pas quand je suis à mon bureau, seule,  en train de rédiger un compte rendu que personne ne lira...


    Tout le travail de traitement des épreuves de bilan me permet effectivement de comprendre les difficultés de mon patient, de réfléchir à ce que je vais lui proposer, mais je me passerais bien de cette rédaction!


     


     

    9
    MF
    Mercredi 3 Juin 2015 à 08:43

    je suis bien de l'avis d'ALS, analyser un bilan est une chose importante, mais passer son temps libre à rédiger des comptes rendus que personne ne lit. Jamais un médecin ne m'a appelée pour me demander des explications sur mon bilan.

    moi, je me sens orthophoniste en présence de mes patients, en réfléchissant à ce que je peux leur apporter pour progresser ou en faisant des formations ou en recherchant du matériel . Matériel que j'achète et... que je n'ai pas le temps d'utiliser car... je fais des comptes rendus!!

    10
    Mercredi 3 Juin 2015 à 11:29

    ALS et MF, vos témoignages montrent qu'on ne peut pas tous être d'accord et que nous n'avons pas tous la même vision de notre métier. Et je suis assez stupéfaite que vous soyez stupéfaite ;) Personnellement le temps de rédaction me permet une analyse plus fine. Je ne suis pas d'accord sur le fait que personne ne lit. Les patients peuvent être amenés à changer d'orthophoniste et moi, je n'aime pas reprendre un dossier sans compte-rendu.

    11
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 13:29

    Moi j'adore rédiger des comptes-rendus, et je me sens alien quand je vois mes collègues râler car elles y passent trop de temps, sont en retard... Je trouve que c'est le moment le plus intéressant pour vraiment analyser le fonctionnement cognitif d'un enfant... Ou d'un patient de manière générale ! Je découvre de nouvelles choses, et c'est souvent là que je dégage des investigations complémentaires, ou des hypothèses explicatives... Par contre, je me mets une certaine contrainte temporelle, car je veux que le CR soit rédigé lorsque je fais une restitution aux parents 1 ou 2 semaines après le bilan... Ils repartent avec quelque chose, et lors de la restitution, je fais le lien entre ce que je dis et les résultats que j'observe... En clair, je suis une orthophoniste de bilan !

    12
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 14:42

    Merci m-lis, je me disais que j'étais une alien ! Moi aussi, j'aime bien que ce soit rédigé quand je fais le retour aux parents. Au pire, la version n'est pas tout à fait finalisée et je leur en remets la version finale un peu plus tard mais on a un document sur lequel s'appuyer. J'aime bien l'expression "orthophoniste de bilan" !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :