• Orthomythe n°2 : les praxies bucco-faciales

    Voici les deux orthomythes dont nous allons parler aujourd'hui :

    1/J'évalue les praxies bucco-faciales

    2/J'entraîne ces praxies pour améliorer articulation et phonologie.

    Ce sont des mythes qui sont liés.

     

    Dans les bilans orthophoniques, on a l'habitude d'évaluer ces fameuses praxies bucco-faciales. Pour celles et ceux qui ne sont pas orthophonistes, c'est la partie du bilan où on demande à l'enfant (ou à l'adulte) de faire des mouvements avec une partie du visage (lèvre, langue, joue, …) sur  imitation (l'enfant doit réaliser le même mouvement que l'orthophoniste) ou sur ordre.

    Orthomythe n°2 : les praxies bucco-faciales

    Le premier orthomythe, qui ressemble aussi à un abus de langage, c'est ce fameux nom de PBF (praxies bucco-faciales). Si on cherche la définition de ce terme "praxie" on trouve : "les praxies réfèrent à la coordination des mouvements orientés vers un but. Elles impliquent, d'une part, que le mouvement soit la résultante d'un apprentissage et  non d'un réflexe ou d'une simple maturation motrice, et d'autre part, que l'intention soit consciente et dirigée." (Neuropsychologie de l'enfant de Lussier et Flessas). Ce qui est important d'ailleurs dans cette définition , c'est le but, l'action sur l'environnement et la notion d'apprentissage. Si on s'intéresse à nos PBF, on se rend compte que la totalité de ce qu'on demande dans notre examen n'a pas de but d'action sur l'environnement et ne résultent pas d'un apprentissage. Ces "praxies" sont des mouvements. Lorsque je demande à l'enfant d'étirer les lèvres, c'est un mouvement. Par contre, si je lui demande de sourire, alors on est plus proche d'une situation de "praxie" et encore que, c'est moi qui crée le but, pas l'environnement, ce n'est pas naturel. Si je lui demande de souffler sur une bougie pour l'éteindre, alors c'est une praxie. Pour vous convaincre un peu plus que nous évaluons des mouvements et non des praxies, il suffit de regarder dans les bilans utilisés par les neuropsychologues, psychomotriciens et ergothérapeutes quand ils s'intéressent aux mouvements des autres membres. C'est le cas des épreuves "mouvements de mains" du KABC et des séquences motrices manuelles de la NePSY. Ces épreuves sont globalement la même chose que nos PBF avec les mains, et pourtant, on ne les appelle pas "praxies".

     

    Finalement cet orthomythe sur le nom de cette évaluation nous amène au second, qui en découle, et que vous connaissez déjà car j'en ai déjà parlé ici. L'entraînement de ces mouvements très éloignés de ceux impliqués dans la parole, qui sont, elles, des praxies, est inutile pour rééduquer l'articulation et la phonologie. Je ne vais pas détailler ici le pourquoi du comment car un autre article de blog le fait très bien. C'est sur Tout Cuit dans le Bec.

     

    Dans mes comptes-rendus de bilans, j'écris toujours PBF mais je songe sérieusement à le remplacer par "mouvements".

    Et vous, aviez-vous déjà remarqué cette utilisation abusive du terme "praxie" ? Les rééduquez-vous pour améliorer l'articulation et la phonologie ?

     

    C'est la première fois que vous venez sur le blog ? Un document pour vous aider à voir ce que vous pouvez y trouver dans ce billet.

    « Dimanche 15 maiDimanche 29 mai »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Mai 2016 à 14:12

    Hello!

    Oui j'avais déjà noté cet abus de langage.
    Certainement parce que je bosse avec des psychomotriciennes. Au fil des discussions, des liens se font.

    Ca me fait un peu penser aux autres intervenants qui mettent pas mal de choses sous le mot "articulation".
    J'ai "éduqué" (hihihi) mes collègues directes mais encore la semaine dernière j'ai eu une longue discussion avec un neuropsychologue à ce sujet.

    On sort un peu de notre domaine donc on est moins précis (je pense).

    J'avoue que j'utilise quand même toujours ce terme.
    J'en parlerai avec elles tiens... Peut-être autre chose que "mouvements"?!

    Autrement, j'ai déjà dû le dire sur ton blog.
    Je ne bosse jamais les praxies. Ca m'ennuie énormément.
    Alors ne parlons pas des rééducations de déglutition zzz

    Hâte de voir le prochain "Orthomythe"

    Ca va pour le moment je n'ai pas été piégée! he

    2
    Dimanche 22 Mai 2016 à 18:56

    Oui, c'est ça qui est cool de bosser avec d'autres professionnels. C'est vrai qu'on sort un peu de notre domaine, mais quand même c'est dommage ;)

    Pour l'articulation, on pourrait d'ailleurs en faire un billet. Je suis parfois étonnée même des différentes représentations en orthophonie.

    Pour le prochain Orthomythe, j'avoue, pour l'instant, je suis en panne. Mais peut-être que ça va venir d'ici septembre.

    4
    Christelle
    Samedi 18 Juin 2016 à 21:58

    Je travaille peu les praxies en rééducation. IL n'y a que lorsque j'essaie d'obtenir le "tr" au niveau de la parole, je trouve que ça fonctionne assez bien de demander à l'enfant d'enchaîner plusieurs fois de suite "claquement de langue + r " puis d'amener le "tr" dans la foulée. J'en avais parlé à Andréa Mc Léod lorsqu’elle était venue en conférence à Liège, elle m'avait répondu que les praxies (ou mouvement) pour eux-même étaient inutiles mais que l'entraînement d'un mouvement en lien direct avec le geste articulatoire pouvait avoir une certaine efficacité.

    Merci Fany pour le travail que tu effectues sur ce blog. Je n'y viens pas assez, c'est super riche!

    Christelle

      • Mardi 21 Juin 2016 à 20:22

        Oui c'est cela qui est difficile, c'est trouver le mouvement le plus proche de la praxie de la parole !

    5
    Alexia
    Jeudi 23 Février à 14:43

    Merci pour cet orthomythe :) du coup je me demande l’intérêt de les évaluer finalement (si on ne compte pas les entraîner même si ils sont échoués)? Uniquement pour pouvoir détecter une éventuelle dyspraxie verbale ? Merci d'avance.

      • Jeudi 23 Février à 20:09

        Et puis d'autres pathologies, plus neuro, notamment ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :