• La boite à souffle

    Aujourd'hui je vais vous parler de la boite à souffle. Je vous vois déjà : "mais… mais… tu ne dis pas dans tes formations que les praxies buccofaciales ne sont pas utiles dans la rééducation de l'articulation et de la phonologie". Oui, c'est vrai et ce n'est pas moi qui le dis mais les articles scientifiques. Vous pouvez trouver une analyse de ses articles sur le blog tout cuit dans le bec, dans l'article de Line Charron sur la dyspraxie verbale ainsi que dans le livre de Christelle Maillart dont je parle ici.

    Alors, pourquoi je vous présente cette boite à souffle ? Comme le dit Line Charron, le travail des praxies buccofaciales peut être utile quand on veut travailler une praxie en lien direct avec les mouvements qu'on propose. Elle cite l'exemple de la paille. Moi je vais prendre l'exemple d'un enfant qui ne ferme pas sa bouche. Ce petit garçon dont je vous ai déjà parlé ici et moi avons obtenu cette fermeture de bouche en travaillant sur le souffle, en commençant par le souffle buccal. Un autre intérêt mis en avant par mes collègues sur un groupe Facebook réside dans le plaisir qu'on peut avoir, petit patient et orthophoniste, quand on fait des praxies. J'ai bien du mal à trouver du plaisir, personnellement, en faisant des praxies buccofaciales autour de la langue. Par contre, la mobilisation du souffle autour de jeux que les enfants apprécient peut-être vraiment source de joie pour eux. Qui n'a jamais entendu de rire autour des jeux de bulle ?

     

    Dans une boîte à souffle, il doit y avoir plusieurs types de matériel : celui dans lequel on souffle, comme les flutes, où les lèvres sont serrées autour d'un tuyau et celui sur lequel on souffle, comme les bulles ou la bougie. J'avais acheté un lot dans une célèbre boutique de matériel orthophonique pour pas cher et j'ai aussi ajouté des petits jeux kinder (j'adore les œufs kinder) et ensuite, bougie, bulles, qu'on trouve partout.

     

    La boite à souffle

     

    Et vous, qu'avez-vous comme matériel de souffle ? Pour qui et pour quoi utilisez-vous ce matériel ?

    Une page du blog de hoptoys avec des idées de travail sur le souffle ici.

    « Dimanche 7 juinDimanche 21 juin »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 15:14

    Chouette article ! Ca tombe bien pour moi, car : 

    - J'ai un petit patient avec suspicion de dyspraxie verbale (ça s'emmêle sévère dans sa bouche) du coup tes liens vont m'être utiles.

    - J'ai aussi une boite à souffle !

    - J'ai des petits patients avec lesquels je dois travailler le souffle : ne sait pas se moucher, respiration buccale, sensation de souffle pour amener après les fricatives...

    Dans ma boite à souffle, j'ai aussi des plumes, un chiffon en soir très léger (ou un mouchoir en papier ça fait l'affaire) je prends aussi mes propres cheveux (longs) pour les patients les plus propres (ceux qui ne postillonnent pas), ça les fait marrer de faire bouger mes cheveux...

    Je me suis créé un jeu tout bête aussi, mais qu'ils adorent : souffle dans la mare. Sur une feuille blanche, j'ai dessiné une mare, avec au beau milieu un nénuphar. J'ai aussi imprimé en plusieurs fois des petites images de poissons et de grenouilles. Chacun est d'un côté de la feuille (posée sur la bureau et collée avec de la pâte à fixe, sinon c'est casse-pied). Chacun son tour, on souffle sur le caillou (un bout de papier froissé) : le but ultime : faire glisser le caillou jusque sur le nénuphar ; le but de base : faire glisser le caillou dans la mare. Si le caillou tombe dans l'eau, on récolte un poisson (j'espère que la protection des animaux ne m'en voudra pas), et si on arrive à mettre le caillou sur le nénuphar, on récolte une grenouille ! 

    Je ne travaille pas forcément l'équivalence (la grenouille ne vaut pas forcément plus que le poisson), c'est juste pour un mettre un niveau plus dur. C'est un jeu pas mal pour apprendre à diriger le souffle.
    Il y a aussi la balle de ping-pong, pour laquelle on construit un parcours (ou deux cages de foot face à face) et en avant la course ou la compétition. 

    Ca peut être sympa aussi comme activité avec les loulous sans langage... D'investir la bouche sans la pression de la parole...

     

    Merci donc pour cet article intéressant !

    2
    Cécile
    Hier à 17:18

    Ma boîte à souffle est grosse, bourrée à craquer, et mes plateaux de souffle ne sont même pas dedans. On pense souvent que c'est ch... de bosser le souffle mais moi j'adore et outre les bonnes idées des familles j'ai développer plein d'idées pour renouveler l'intérêt à tous les âges. Je suis vraiment peinée de voir à quel point, qu'est le voile, cet articulateur est méconnu. Idem pour les notions de souffle buccal vs souffle nasal.

      • Hier à 18:06

        Moi qui ne suis pas une grande fan des fonctions oro-faciales, le souffle, j'aime bien ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :