• La boîte à bricoles

    c/o Ortho Edition (plus édité)

    Pour les ortho qui fabriquent du matériel qu'ils ont créé ou téléchargé ou encore ceux qui détournent les jeux ou même ceux qui perdent les petits accessoires dans les jeux achetés (toutes ces personnes-là, c'est moi !), la boîte à bricoles est indispensable. Elle comporte des dés classiques (ou moins) (ça on peut en trouver ailleurs certes), des pions, une flèche, une aiguille de type horloge, des pions de différentes tailles et couleurs, un sablier et des socles à personnages.

    Je me sers des dés, notamment de ceux qui vont jusqu'à 3 pour mes jeux de plateaux que j'ai créés ou ceux de réflexions grammaticales, par exemple.

    Je me sers aussi de la flèche. J'ai fabriqué un jeu de rimes qu'il faudrait que je partage mais il nécessite un peu de bricole, lui aussi, justement pour la roue qui utilise la flèche.

    Je me sers des jetons en rééducation logico-math (récompenses ou dénombrement) mais pas seulement, ils me servent aussi pour du rythme et de la phonologie.

    Les pions sont mélangés à mes pions kinder, ils sont pour les plus grands (mais qui parfois, aiment aussi bien jouer avec des sorcières ou des voitures Kinder).

    Je trouve que ce n'est pas cher et pratique (c'est un des premiers matériels que j'ai achetés avec mes sous perso en arrivant à mon nouveau travail).

    La boîte à bricoles

    Ajout le 31/01/16

    On peut trouver des flèches, des dés, et tout ça sur ce site super chouette :  Tout pour le jeu.

    C'est la première fois que vous venez sur le blog ? Un document pour vous aider à voir ce que vous pouvez y trouver dans ce billet.

    Pin It

    votre commentaire
  • c/o Educaland

    de Florence Bouy et Emmanuelle Brouard (ajout le 23/02/14).

    Ce matériel se compose de 3 classeurs progressifs pour travailler sur les prépositions spatiales. Le matériel est conséquent (de très nombreuses fiches), les images sont sympathiques (en noir et blanc). Le premier classeur concerne les prépositions spatiales d'acquisition précoce; les autres, des prépositions plus élaborées.

    4 types d'activités : imprégnation (sur chaque fiche, une seule préposition est travaillée : un personnage avec différents lieux), actualisation (il faut compléter la phrase par la bonne préposition à partir d'une image), coloriage (des consignes à réaliser de coloriage qu'on peut présenter l'oral ou à l'écrit), dessins et découpages (même principe).

    Le seul reproche qu'on peut faire à ce matériel, c'est qu'il travaille principalement la compréhension. Alors, une petite idée, pour l'expression, on peut photocopier les images, en faire des cartes en double, pour travailler en jeux de paires (type PACE) et ainsi, on travaille à la fois la compréhension et l'expression.

    A vos idées, vos suggestions, vos remarques sur ce matériel...


    votre commentaire
  • c/o Ortho Edition

    de Dominique Bénichou (ajout le 23/02/14)

    Le principe du jeu est simple et change un peu des jeux de parcours et de cartes puisqu'il s'agit d'un puissance 4. Il faut donc avoir 4 pions alignés. Pour savoir sur quelle case on met son pion, on lance un dé qui nous indique le genre et/ou le nombre avec le déterminant, le pronom personnel sujet ou le nom du genre et/ou du nombre (masculin/féminin, pluriel/singulier). Les dessins des noms sont plutôt jolis, ceux des verbes un peu moins.

    Les enfants aiment beaucoup ce principe, il leur faut un peu de temps pour s'adapter au fait qu'il faille choisir de façon stratégique la case.

    Les planches sont nombreuses, classées en fonction de la difficulté. On peut créer d'autres planches, ce n'est pas difficile.

    La réflexion sur le genre et le nombre est réalisée à chaque lancer de dé, elle est donc fréquente. C'est ce qu'on attend dans ce genre d'exercice. L'auteur propose des petites fiches aide-mémoire qu'on peut utiliser au départ et on peut fixer à l'enfant l'objectif de ne plus en avoir besoin.


    votre commentaire
  • Les petits jeux de cartes indispensables !! c/o Passe-temps

    Chaque jeu fonctionne sur le principe des jeux de défausse (type Uno). Il faut se débarrasser de toutes ses cartes en les posant sur une carte où figurent des sons ou des lettres cibles.

    Mes préférés :

    - l'as des lettres muettes : ensuite, je reprends les cartes qu'on a vus et on cherche "comment on peut connaître la lettre muette"

    - l'as des sons : avec des digraphes simples, parmi les premiers connus par les enfants

    - l'as des sons complexes

    - l'as des consonnes : groupes consonnantiques et digraphes consonnantiques (ph, gn)

    En faisant et refaisant ces jeux en fin ou début de séance, on entraîne bien les conversions travaillées et/ou le lexique orthographique. On travaille à la fois sur l'aspect visuel (repérer les sons identiques dans deux mots) et l'assemblage (il faut bien lire ces mots) et éventuellement l'adressage, si on joue beaucoup au même jeu.

    On peut réutiliser les mots dans d'autres jeux inventés ou dans des exerices par la suite.


    votre commentaire
  • c/o Ortho Edition Plus édité

    de Christian ALVÈS, Sophie DELATTE-MARTIN, Ingrid GIBARU-VERBECQ, Joëlle POJÉ-CRÉTIEN (ajout le 23/02/14)

     

    Une méthode de lecture créée par des orthophonistes. Je l'utilise actuellement avec une jeune fille de 8 ans dysphasique.

    C'est une méthode phonémique, progressive qui présente dès le début des textes à lire. Pour chaque phonème, le dessin de l'image labiale, un petit dessin qui regroupe le graphème et le phonème (par exemple : le chien avec l’œil qui brille pour "oi"), des tableaux de syllabes (style tableau d'amorce de l'imprégnation syllabique), de jolies illustrations, des questions de compréhension dès le début des textes (vrai/faux) et j'en oublie certainement.

    C'est de loin l'achat qui, depuis quelques temps, je trouve le plus intéressant. On propose plusieurs aides qu'on peut utiliser ou non, on travaille sur la compréhension, la progression des phonèmes est très judicieuse (je regrette juste l'introduction des digraphes vocaliques aussi rapidement, je ne suis pas sure que pour certains enfants avec qui on commence, ce ne soit pas un peu trop difficile). Elle peut être aussi utilisé avec des jeunes dyslexiques pour revoir ces correspondances instables.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique