• Agrammatisme, Dyssyntaxie ?

    Peut-on utiliser ces termes pour caractériser le langage des enfants ?

     

    Ils sont utilisés en aphasiologie adulte.

    Voici les définitions que donne le dictionnaire d'orthophonie (Brin et al, OrthoEdition, 2004) :

    Agrammatisme = "défaut de construction grammaticale des phrases […] aboutissant à un style télégraphique par la tendance générale à la juxtaposition de mots et à la réduction de leur nombre."

    Dyssyntaxie = "production linguistique pathologique caractérisée par une destructuration de la construction des phrases […] altérant le contenu informatique du message, jusqu'à le rendre complètement incompréhensible pour l'interlocuteur. L'aspect surabondant des productions […] distingue la dyssyntaxie de l'agrammatisme."

    Agrammatisme, Dyssyntaxie ?

    Alors, bon, déjà, moi je n'ai pas appris cela pour la différence entre les deux, concernant les enfants. Pour moi, l'agrammatisme, c'était l'absence totale de syntaxe (uniquement juxtaposition) alors que la dyssyntaxie correspondait à une présence de mots fonctionnels mais avec des erreurs.

     

    Correspondent-ils à des réalités de la syntaxe des enfants dysphasiques ?

     

    Par exemple, dans cette étude relayée sur l'excellent blog Tout cuit dans le bec, c'est non. En effet, cette étude réalisée chez des enfants français, montre que les enfants de 3 ans à 4 ans avec un trouble primaire du langage ont un niveau de morphologie comparable à des enfants plus jeunes mais de même longueur moyenne d'énoncé et il va sans dire qu'il ne viendrait à l'idée de personne de caractériser les productions syntaxiques d'enfants en développement d'agrammatique ou dyssyntaxique.

     

    Alors, comment caractériser la syntaxe ?

     

    Bah, d'abord on arrête de dire que c'est une dyssyntaxie ou un agrammatisme, parce que c'est faux et parce que cela ne nous aide pas pour la rééducation.

    Il est plus intéressant de comparer les productions des enfants à celles d'enfant plus jeunes en utilisant des tables de progression syntaxiques en estimant une longueur moyenne d'énoncé (LME) et en caractérisant les morphèmes fonctionnels, qu'ils soient liés (comme les flexions) ou non (prépositions, pronoms…).

    Pour la rééducation, on se base sur ces stades pour être dans la zone proximale de développement. Vous pouvez vous aider de la progression publiée sur le blog ici.

     

    Utilisez-vous ces termes pour caractériser le langage des enfants dysphasiques ? Quel avantage en tirez-vous ?

     

    Ajout le 29/04/16 :
    Un peu plus loin dans la définition... Une autre source...

    Suite à une discussion en formation sur ces termes, j'ai cherché un peu plus que les définitions du dictionnaire d'orthophonie et j'ai même compris les définitions qui y sont données grâce à cette recherche. Je suis tombée sur cet article (de l'agrammatisme à la dyssyntaxie, Dordain et al, 1988) un peu ancien certes, mais si on s'intéresse à l'historique de ces termes, bah, ça nous va bien. On a accès à la première page uniquement mais c'est suffisant. On y apprend que l'agrammatisme caractérisait la syntaxe des aphasies de Broca alors que la dyssyntaxie, celle des aphasies de Wernicke. Voilà d'où vient la notion d'informativité de la définition du dictionnaire d'orthophonie. Ces deux termes sont apparus en 1884 pour l'agrammatisme et 1934 pour la dyssyntaxie. Quelques lignes plus loin, les auteurs précisent que traditionnellement l'agrammatisme est caractérisé par l'omission des mots fonctionnels alors que pour la dyssyntaxie, c'est plutôt des substitutions de ces mots, ce qui ressemble plus à ce que j'ai appris.

    A la suite de cela, je me suis posé une question et j'aimerais bien que des orthos calées en neurologie adulte me répondent. J'ai crû comprendre qu'aujourd'hui, on ne parlait plus ni d'aphasie de Broca ni d'aphasie de Wernicke et je me suis demandé si on utilisait toujours cependant les termes de dyssyntaxie et d'agrammatisme. Y'a t-il quelqu'un dans la salle pour répondre ?

     

    C'est la première fois que vous venez sur le blog ? Un document pour vous aider à voir ce que vous pouvez y trouver dans ce billet.

    « Dimanche 6 marsLe FIF-PL, comment ça marche l'agrément ? »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Marlène
    Mercredi 9 Mars 2016 à 20:57
    Alors j'étais restée également sur la même chose que toi pour la différence entre agrammatisme et dyssyntaxie. J'utilise ces termes dans les compte rendus pour caractériser justement l'absence de "grammaire " de la phrase (combinaison de mots sans les petits mots qui les lient par ex), vs la structure avec erreurs sur les flexions par exemple. Mais bon je détaille derrière avec des exemples donc l'emploi des termes n'est pas très utile en soi.
      • Mercredi 9 Mars 2016 à 21:04

        Merci Marlène  pour ton commentaire.

    2
    Samedi 12 Mars 2016 à 08:06

    Pareil que le commentaire précédent! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :